Plaisirs d’hiver

Hello joli monde,

Alors ça fait quelque temps que je ne me suis plus occupée du blog car j’ai été fort prise.

J’espère que vous avez bien profité des fêtes de fin d’année et que vous avez été gâté ! Je vous souhaite d’ailleurs une très belle année 2017. Personnellement, j’ai profité des fêtes pour me reposer mais aussi travailler en tant qu’animatrice.

img_1272

24122016-img_1308-2

 

Ce premier article de janvier 2017 est consacré à deux petits looks. Le premier, c’est ma tenue de fête portée lors du réveillon de Noël. Je portais une jupe à paillettes argentées achetée chez Zara. Je l’ai également remise le soir du Nouvel An. Une vrai tenue festive ou un vrai look de princesse ! Pour marquer ma taille, je l’ai portée avec un body noir à longues manches. Pour la coiffure, je porte un accessoire de chez Claire’s, qui permet de bomber les cheveux. J’ai craqué sur plusieurs de leurs accessoires cheveux en décembre car ils faisaient des offres intéressantes et ça m’a permis de me faire de jolies coiffures pour les fêtes. J’ai aussi craqué sur des vernis transparents à motifs originaux qu’on peut superposer sur du vernis classique. J’ai également utilisé une bombe à paillettes pour l’occasion et bouclé mes cheveux.

24122016-img_1305-2

Le deuxième look  a été shooté par mon frère dans la neige, lors d’une petite éclaircie. En effet, depuis janvier, l’hiver s’est bien installé ! Il fait d’ailleurs un peu trop froid à mon goût. Je porte un petit short gris, de la marque Kristen Liz, acheté à Paris cet automne et un gilet de ma marque préférée, Des Petits Hauts, et une de leurs jolies broches. Le T-shirt quant à lui vient de chez Naf Naf et est décoré de ravissants motifs dorés, un coup de cœur acheté en août dernier.

On ne le voit pas mais je porte un autre accessoire de chez Claire’s dans les cheveux, qui me permet de les rendre plus volumineux, et de donner un effet queue de poney. C’est une sorte de tube en plastic relativement simple à utiliser. Il faut juste s’assurer de bien le cacher, car sinon on risque de se demander ce que je porte dans mes cheveux…

A bientôt,

Alexandra

13012017-img_158113012017-img_158313012017-img_158713012017-img_1588

13012017-img_159113012017-img_159213012017-img_1596

 

 

Mon expérience chez Dam Sum

img_1373

Hello à tous,

Aujourd’hui je vous parle de mon expérience chez « Dam Sum« , situé Parvis de la Trinité 11, à Ixelles.

img_1377

img_1367

img_1366

J’y suis allée avec des amies un samedi midi. Nous n’avions pas réservé donc on a dû attendre 25 minutes qu’une table se libère. Je tenais à tester cette adresse bruxelloise pour goûter des dim sum, des petites bouchées cantonaises cuites à la vapeur que nous mangeons à l’aide de baguettes. L’endroit est grand et peut donc accueillir pas mal de monde. Près des tables, il y a des crochets qui permettent de pendre nos manteaux, assez pratique ! On nous installe dans une salle assez sombre illuminée par des lanternes chinoises qui nous plongent dans une ambiance rougeâtre.

img_1352

img_1348

img_1360

La carte est assez fournie. Vous y trouverez des dim sum en entrées et en plat principal des nouilles, des soupes, des woks de légumes et du riz. Bref, ce qu’on trouve en général dans un restaurant asiatique. En dessert, je pointe deux originalités à savoir le sorbet au gingembre et ananas et la glace au sésame. Parmi les boissons, il y a des thés glacés faits maisons , jus de fruits et des boissons plus conventionnelles.

Je me suis laissée tentée par leur plat signature: un Xia Long Bao Pork, c’est-à-dire un dim sum à base de porc trempé dans un bouillon ainsi que par le Bbq Pork Bun, des brioches de porc cuites à la vapeur.Chaque plat est servi dans un panier en bambou. J’ai bu un délicieux thé glacé à la framboise, cannelle et jus de citron.

20161112_133930

Une de mes amies a pris des nouilles sautées au poulet et légumes tandis que l’autre a mangé des crevettes passées à la friteuses et un dim sum au boeuf.

Bref, nous nous sommes régalées ! Comptez un budget de 30 euros si vous prenez une boisson, une entrée, un plat et un dessert.

img_1372

img_1370

 

Les jolies couleurs d’automne

Bonjour à tous,

Je dédie cette nouvelle publication aux beaux paysages automnales que j’admire depuis plusieurs semaines. Je ne m’étais jamais autant rendue compte de la beauté de cette saison !

Depuis deux mois je profite du parc de Tervuren pour faire du jogging et je ne m’en lasse pas ! Les couleurs des arbres  y sont tout simplement époustouflantes.

Cette semaine de Toussaint, j’ai eu la chance de pouvoir rendre visite à une amie à Paris. Mes quatre journées ont été bien remplies ! J’en suis même revenue les pieds en compote (je m’étais foulée la cheville avant mon départ et je n’ai pas économisé mon pied durant mon séjour)… Néanmoins c’était tout simplement génial.

Je suis arrivée le lundi 31 octobre. Nous avons passé une soirée « halloweenesque » au « T. Cup », un salon de thé rue des Minimes, qui a pris une allure de Poudlard pour l’occasion. J’en ai profité pour me mettre dans la peau de Bellatrix Lestrange ! Leur sangria était bonne et en accompagnement ils vendaient de délicieuses bouchées au poulet, potimarron, boeuf ou lardons et fromage ainsi que des tartes au potiron.

Le mardi, nous avons passé une journée à Disney. Coup de chance: le parc n’était pas trop bondé. Nous avons profité de la présence de nombreux personnages pour faire de jolies photos. A chaque passage nous recevions des paquets de bonbons, résultat j’en ai eu beaucoup ! J’ai également mitraillé le parc en photo. Les décors sont superbes durant cette saison ! Je n’avais jamais eu la chance de visiter le parc durant cette période donc j’en ai bien profité. Nous avons déjeuner au restaurant Hakuna Matata, à Adventureland. C’était étonnement bon (en général je trouve la nourriture du parc assez décevante). J’ai pris du poulet frit accompagné de frites épicées. Pas très diététique mais bon on ne vient pas à Disney pour faire attention à sa ligne ! J’ai beaucoup aimé la parade et le spectacle « C’est Bon d’être Vilain avec les Méchants Disney« . De plus, après le spectacle, il est possible de se faire prendre en photo avec des personnages qu’on voit rarement.Seul regret, le spectacle « Dreams » était le même que d’habitude. Apparemment le Dreams d’ Halloween ne se joue que le soir du 31 octobre.

img_0829

img_0826

img_0830

img_0894

img_0929

img_0869

img_0937

img_0936

img_0994

img_0981

img_1026

img_1040

Le mercredi nous avons passé une belle journée dans Paris. Le midi, nous sommes allées à Montorgueil tester l’établissement « Filakia », une bonne adresse pour déguster des souvlákis, un plat grec traditionnel revisité au goût français. J’ai également dégusté un Mont Blanc chez « Stohrer », la plus ancienne pâtisserie de Paris. Il s’agit d’un dessert à la crème de marron incrusté d’un coeur meringué le tout posé sur une pâte sablée aux amandes. Délicieux !! Ensuite, nous avons profité du soleil et des couleurs automnales pour se prendre en photo dans le Jardin des Tuileries. L’un des endroits les plus agréables avec le Jardin du Luxembourg pour se promener à Paris selon moi. Nous avons été à la fin de la journée sur le toit des Galeries Lafayette que je n’avais toujours pas vu. La vue sur Paris y est splendide. La magie de Noël commence peu à peu à prendre place aux Galeries Lafayette et au Printemps.

img_1132

img_1127

img_1126

img_1136

img_1142
le Mont Blanc
img_1207
Jardin des Tuileries

img_1206

img_1195

img_1202

img_1170

img_1236
Place de la Concorde
img_1319b
Vue depuis le toit des Galeries Lafayette
img_1325b
Basilique du Sacré Coeur

 

Enfin, le jeudi, j’ai vu plusieurs amis de l’école dans laquelle j’ai suivi mes cours de comédie musicale l’an dernier. Et l’après-midi, je suis allée au musée des Arts Ludiques pour voir l’exposition consacrée aux dessins Disney: «  L’art des studios d’Animation Walt Disney« . Une exposition que je vous recommande vivement. Nous y apprenons beaucoup sur la conception des films.

Je termine cet article par cette vue incroyable que l’appartement de mon amie offrait dans le quartier de la Défense.

img_0789
La Défense

img_0794

 

Un weekend en hauteur

img_0654

Ce nouvel article pour vous parler de ce super weekend que je viens de passer dans l’ Ardenne belge, dans le village de vacances Vencimont.

C’est vendredi soir que je quittais ma vie de citadine, chargée comme un mulet avec ma valise remplie de pulls, un sac de nourriture et mon sac de couchage!

J’ai la chance d’avoir une amie dont le père est passionné par la montgolfière. Depuis 33 ans, il organise un weekend qui réunit plusieurs mordus du ballon à Vencimont !

Une fois notre arrivée, on nous accueille avec un énorme panier fourni de charcuterie et les clés de notre chalet. Nous nous installons et essayons de réchauffer autant que possible le logis.

img_0546

Nous passons une sympathique soirée avant de nous endormir dans nos sacs de couchage.

img_0555

Réveil matinal, car à 8h00 le rendez-vous est fixé dans la salle d’accueil, pour recevoir les informations concernant la météo du jour. Un déjeuner gargantuesque nous attend ensuite sur les tables. Difficile de faire le choix entre les pistolets, chocolatines, croissants, omelettes, cramique, craquelin, pain aux noix, pain gris, charcuterie, confiture, pâte à tartiner… Finalement, je succombe à la tentation de la chocolatine et d’une viennoiserie au sucre impalpable, le tout accompagné d’un thé.

img_0701

img_0699

20161008_081322

Une fois nos ventres bien remplis, nous retournons au chalet pour camoufler nos visages encore un peu endormis… On s’habille de plusieurs couches car il fait très frisquet.

A 9h30, nous partons en direction de Hans, pour rejoindre le terrain sur lequel les différentes montgolfières sont préparées.Chacun y met du sien pour préparer la nacelle et l’enveloppe en tissu. Un ventilateur propulse de l’air froid pour gonfler le ballon. Après, le brûleur réchauffe l’air, cet air chaud fait monter le ballon.  Une fois le tout gonflé, la nacelle est relevée et prête à accueillir ses passagers.

img_0691

img_0606

img_0584

Ce matin, ce n’est pas moi qui volerai. Moi, je fais la « récup »,  suivre le ballon en voiture pour reprendre à son atterrissage les passagers. Durant la « récup », nous avons beaucoup de mal à repérer la montgolfière. Nous avons roulé sur les routes sinueuses pendant 2h ! A la fin, on en avait un peu marre, on commençait à désespérer… Nous avons rate l’atterrissage, assez brutal parait-il.

img_0656

A nouveau en voiture, nous retournons au chalet pour nous réchauffer et manger car on a très faim ! Après, certains font la sieste tandis que moi, je me mets sur la terrasse en étant bien couverte, pour prendre un bon bol d’air.

img_0560

Vers 16h, il est temps de partir cette fois-ci vers un terrain de foot pour à nouveau mettre en place les montgolfières. Cette fois-ci, c’est à mon tour de voler ! Le pilote nous explique les consignes de sécurité. J’aide à la mise en place du ballon. Il y a beaucoup de vent, la nacelle veut s’envoler. Tout le monde la tien pour nous permettre de rentrer à l’intérieur. Après quelques acrobaties, je réussis à rentrer dans cette fameuse nacelle. Le pilote envoie le gaz à l’intérieur du ballon pour rendre son ascension possible, c’est assez inquiétant ! J’ai d’ailleurs un stress en pensant que la fourrure de ma veste puisse prendre feu … Pas trop rassurée, je m’envole dans les airs. Finalement, après quelques minutes d’adaptation, je suis enchantée. Nous volons en plein air, la sensation est incroyable ! C’est magique ! Nous sommes coupés du monde pendant 1h30, il fait si calme ! Nous volons  à travers  les nuages et survolons la Meuse et une immense forêt. Vers 18h, les couleurs du ciel sont sublimes. J’essaye de capturer  tant bien que mal en photo cet instant (j’ai tellement peur de faire tomber mon portable, ce serait bête…). Une fois une prairie repérée, le pilote décide de s’y poser. Des troupeaux de vaches sont intrigués à notre vue…Nous devons bien plier nos jambes, finalement on se retrouve tous les uns sur les autres à l’atterrissage ! Quelque peu chaotique mais apparemment c’est normal ! Nous mettons une bonne heure avant de retrouver nos chalets car nous avons volé jusqu’en France !

img_0665

img_0674

img_0684

20161008_173221

20161008_172242

20161008_175115

20161008_175532

Le soir, je passe une merveilleuse soirée, autour d’un bon repas, crêpes au saumon fumé et Philadelphia, et jeux entre amies. Avant de passer une bonne nuit !

Dimanche matin, à nouveau, nous nous levons aux aurores. Aujourd’hui, je teste un pistolet, une tranche de pain aux noix et une tranche de cramique avec de la confiture et du beurre.

20161009_081306

Nous retournons ensuite au chalet terminer de nous préparer et partons sur le même terrain que la veille pour préparer un nouveau vol. Même processus que les deux vols précédents. Il fait moins couvert que hier matin, mais je trouve qu’il fait bien plus froid ! D’ailleurs, je suis frigorifiée, je sens mes doigts de pieds dans mes bottes en caoutchouc.. A son départ, la montgolfière a du mal à décoller, il faut envoyer à plusieurs reprises du gaz, pour permettre son ascension. Après quelques efforts, elle finit par s’envoler ! Cette fois-ci je ne fais pas la « récup », nous retournons à trois au chalet, préparons nos bagages et papotons.

img_0726

img_0729

img_0752

img_0762

Vers 12h30, les passagers sont de retour pour le dîner. Dernière bonne bouffe du weekend. Après un somme, nous remettons tout en place et reprenons la route direction Bruxelles.

img_0711

Si vous aussi vous êtes prêt à vous envoler, direction ce lien : http://www.vol-montgolfiere.be/

Bien manger en Floride

Bonjour à tous,

En ce début de semaine, j’ai décidé de vous rédiger un article sur les toppissimes repas que j’ai pu manger aux USA cet été. Malheureusement, ce n’est pas là que j’allais maigrir…

Les vacances ont commencé par un excellent déjeuner dans le business lounge de l’aéroport de Zaventem. J’ai fait simple, croissant, chocolatine et jus de pamplemousse. Il y avait beaucoup de choix: toasts, oeufs, charcuterie, yaourts, céréales, fruits, légumes, fromage, petits pains, jus de fruits, produits laitier, café, chocolat chaud,…

capture

Notre premier hôtel faisait un partenariat avec la très célèbre chaîne américaine de café « Starbuck Coffee« . Je pouvais choisir une de leurs fameuses boissons, malheureusement je ne suis pas une fanatique de café, donc je me suis contentée d’eau plate. On pouvait choisir un plat salé ou deux portions sucrées. Pour mon premier repas, j’ai testé leur english muffin diététique. Il s’agit d’un petit pain rond coupé en deux tranches fines toastées. Le tout était agrémenté d’une tranche de dinde,épinards, fromage havarti et accompagné d’une mini salade de fruits. C’était tellement bon que j’ai principalement dégusté cela chaque matin ! Mais comme je suis gourmande, j’ai testé plusieurs de leurs plats malgré tout ! Parmi ceux-ci, il y avait également des French toasts, pain perdu, accompagné de fraises, sirop d’érable et sucre impalpable. Et j’ai également testé leurs toasts, oeuf poché et lard.

2

3

4

Une autre fabuleuse adresse pour manger un brunch c’est le « Toasted Mango Cafe » de Sarasota ! Leurs spécialités ce sont les plats à base de mangues. Il y a même du beurre à la mangue ! Ce café est hyper sympa et très coloré, dans le style cubain. Ils y font des omelettes giga bien fournies, des english muffins, des Belgian waffles, des oeufs pochés, des oeufs brouillés, des salades de fruits, du pain perdu, des toasts à la confiture…. En somme , y a vraiment moyen d’y trouver son bonheur. Personnellement, j’ai opté pour une gaufre accompagnée de mangue, crème fraîche et copeaux de noix de coco, c’était juste trop trop bon !! J’ai également pris un smoothie immense, je l’ai même terminé sur le chemin tellement il était grand, un mélange de fraises, framboises et raisins.

5

7

Pour dîner , on a très bien mangé chez « Salute » à Sarasota,  comme son nom l’indique, un restaurant italien. J’ai pris une assiette de charcuteries et fromages italiens.La burrata, au coeur crèmeux , fondait dans ma bouche. Seul défaut, on se sentait assez seul dans ce très grand restaurant. Apparemment, la haute saison en Floride s’étale de novembre à mars. Du coup, au mois d’août tout est très calme. C’est un réel problème car les restaurants ferment tous très tôt et on a eu du mal à trouver des restaurant qui servaient encore à 21h …Pas pratique lorsqu’on est en vacances….

6

Pour le repas du midi, nous avons testé le salade bar « Fast N Fresh« , à Sarasota, on y déguste un bol de soupe ou on y compose sa salade, son sandwich, wraps, panini,..J’ai pris une salade, avec du chèvre, vinaigrette au miel, bacon, fraises, noix de pécans confites. Délicieux !

Un midi, j’ai eu une grosse envie de burger car après tout, nous sommes au pays du fameux BURGER ! J’avais repéré une bonne adresse à Sarasota, « Madfish grill« . De prime à bord, le restaurant ne paye pas de mine, car il se trouve en bord d’autoroute. La salle est très grande et peu intime. Parmi les plats,vous trouverez des burgers, des sandwichs, des salades, des nouilles, différents plats grillés, du poisson… Lorsque mon plat est arrivé je n’étais point déçue ! J’avais fait exprès de demander une cuisson très saignante, limite bleue, car les Américains cuisent selon moins beaucoup trop leurs viandes… J’ai bien fait car mon burger était cuit comme je voulais. Il était composé de bacon, fromage bleu, rondelles d’oignon frits et de coleslaw,salade typique d’Amérique du Nord à base de choux,oignons et carottes. J’ai choisi la coleslaw bien qu’il était possible de choisir parmi une multitude d’accompagnements: frites façon tex-mex, frites de patates douces, riz, purée, ..

8

Nous avons également testé le « U Tiki Beach« ,  un bar très branché, face au port de Jupiter. A notre arrivée, le restaurant était bondé. Parmi la carte, vous retrouverez les habituels burgers, mais aussi des salades, des plats à base de poisson, crevettes, calamars, mais aussi des sushis. Avec ma mère nous avons partagé une salade à base de filet mignon, fromage bleu, tomates et oignons grillés et un plateau de suchis, le Crunchy Tuna Tempura, avocat, cébette, wasabi, cream cheese, et sauce épicée. C’était bon mais un peu trop copieux !

Enfin, une dernière adresse que je vous conseille, c’est le « Green Bar and Kitchen » à Fort Lauderdale. Il s’agit d’une adresse où l’on mange végétarien. On peut y manger des burgers, des soupes, du tofu, des salades à base de quinoa, lentilles, pois chiches, riz et légumes grillés, … Il y a une terrasse à l’extérieur. Nous avons mangé à l’intérieur sur des tables hautes. Nous avons choisi un assortiment de plats qu’on a mangés à trois. Il y avait un bol composé de riz brun, brocolis, oignons, ail, graines de sésame, tofu, noix de cajoux. En accompagnement, nous avons pris des croquettes de patates douces, des nuggets de petits pois et soja accompagnés de carottes et céléri, et un bol de courgettes et courges grillées.Le mélange de toutes ces saveurs était un pur régale !

9

Le dernier soir, nous avons opté pour le « Casablanca Café » à Fort Lauderdale. Ambiance méditerranéenne assurée dans un décor tamisé.. Je n’avais pas très faim ce soir là, j’a donc partagé « Le trio marocain » avec ma mère, un mélange de houmos, aubergines, harissa, feta, olives, tomates et pain pita. Parmi les plats, on y trouve à la fois des salades, du carpaccio, des sandwichs, des plats à base de viande…

20160804_205333

Je termine cet article par une saveur sucrée bien américaine, le frozen yoghurt que j’ai mangé à la fin du séjour, saveur tarte au citron, nature, coco, cookie dough et reeses. MMMHhh.

10

Je n’ai pas de photo, mais si vous allez en Floride, testez également la Key Lime pie, qui est une tarte au citron vert meringuée carrément extra! On en trouve à priori dans chaque restaurant.

Bon appétit !

 

 

Chez Peck 47

img_0355

Hier, j’ai testé le café New Yorkais « Peck 47 » qui a ouvert ses portes en 2014. Je ne sais pas comment j’ai pu passer si longtemps à côté de cette charmante adresse ! Situé à deux pas de la Grand Place et du Celtica, bar branché bruxellois, vous le trouverez rue du marché aux poulets au numéro 47 évidemment ! Peck signifie à la fois poulet, comme le nom de la rue dans laquelle il se situe, et bisous. On peut s’y restaurer à fois pour un brunch, le déjeuner ou le dîner. Le café ferme ses portes plus tard durant le weekend.

img_0351

Le cadre est sympa, il y a une terrasse qui pour le coup à notre arrivée était bondée, vu le beau temps. On a donc dû se résoudre à manger à l’intérieur, sur la dernière table de libre. Le lieu n’est pas très grand, donc on se sent un peu les uns sur les autres. Si vous avez plus de chance que moi (je les ai appelés dans la matinée mais personne ne décrochait), essayez de réserver car sans ça,  vous risqueriez de repartir sans goûter leurs plats. La décoration n’est pas hyper élaborée mais quelques touches d’humour sont peintes sur les murs. On a vue sur le comptoir. Un sofa permet également de s’installer pour manger une de leur pâtisserie.

img_0350

La carte, rédigée en anglais,  est assez variée. Vous trouverez des salades par exemple à base de Quinoa, des paninis accompagnés d’une soupe du jour, des tartines, des burgers accompagnés de patates douces, une soupe du jour et leurs spécialités: des gaufres  ou english muffins accompagnés d’œufs pochés,d’une sauce faite maison et d’un autre ingrédient  (bacon, saumon fumé, saucisse, champignons…). En termes de boissons, ils font également des jus de fruits maison, des smoothies, des infusions, des limonades,.. Bref de quoi titiller vos papilles !

img_0346

Personnellement, j’ai opté pour la gaufre accompagnées d’oeufs pochés et saumon fumé et de sa petite salade. J’ai bu un excellent jus à base de pommes, oranges, carottes et gingembre. Le tout m’a coûté 18 euros. Je n’ai pas testé leurs desserts, bien qu’ils semblaient vachement bons et faits maison. Il y avait entre autres un cake aux carottes…

img_0353

 

Une deuxième adresse a également ouvert ses portes à Saint Gilles au numéro 20 de la rue Jourdan.

Ma boite à bijoux

 

dpp-16

Un article pour vous parler de cette passion pour les pendentifs !

Comme beaucoup de filles, dès le plus jeune âge je voulais des bijoux. Ça a commencé par les colliers, bracelets et  boucles d’oreilles à clips en plastic. Ensuite, j’ai testé les fameuses boucles d’oreilles autocollantes et magnétiques pour enfin me faire percer les oreilles à 7 ans. Après, je m’amusais à porter celles de maman.

Durant mon adolescence, ce sont les pendentifs de la marque Tiffany qui me faisaient rêver. Principalement le petit pendentif avec le cœur si célèbre de la marque américaine.

Finalement, pour mes 18 ans, c’est une jolie perle que j’ai reçue de mon parrain.

Depuis, je me suis offert quelques autres pendentifs que je pose toujours sur la même chaîne.

Dernièrement, j’ai reçu pour mon anniversaire deux pendentifs que je convoitais depuis décembre 2015, que l’on peut trouver à Disneyland Paris dans la boutique Harrington, sur Main Street. Je préfère les pendentifs dorés car je trouve qu’ils vont mieux à mon teint. Du coup, mon choix était un peu plus restreint car leurs pendentifs sont principalement en verre ou en argent. Grâce au pass annuel d’un ami, j’ai pu profiter d’une réduction plus avantageuse qu’avec le pass francilien, c’est pour cette raison que j’ai pu en acheter deux. Je trouve leurs chaînes un peu grossières, donc je les porte sur la chaîne que je possédais déjà. Ceux que j’ai choisis possèdent quelques strass de la marque Swarovski. Je les aime beaucoup, mais je suis juste un peu déçue de savoir qu’ils sont faits en Chine…

dpp-17Durant les soldes du mois de juin, je me suis également éprise pour un un collier en céramic de l’artiste espagnole Julieta Alvarez, qui était exposé chez Des Petits Hauts.

Et durant mon voyage à Londres au mois de juillet, je me suis offert à la gare Saint Pancras, un collier de la marque anglaise Oliver Bonas, avec une petite pierre grise. Malheureusement, à mon retour en Belgique, j’ai découvert qu’il était cassé ! J’ai immédiatement contacté le service clients, qui m’on dit qu’ils étaient désolés et que vu la distance, ils acceptaient de m’en renvoyer un neuf par la poste à leurs frais. Quelle chance car j’étais réellement déçue !

dpp-18
Pendentifs en céramic de Julieta Alvarez et pendentif Oliver Bonas

 

 

Des Petits Hauts

dpp-4
Hiver 2015-Ete 2016

Ce petit article pour vous parler de ce gros coup de coeur ! S’il y a bien une marque de vêtements que j’apprécie, c’est la marque 100% française, Des Petits Hauts. Leur slogan « La vie en plus jolie » en dit long sur leur état d’esprit.

Leurs pulls et gilets sont tout doux, leurs t-shirts et chemisiers décorés d’adorables illustrations et leurs robes très féminines. Chaque vêtement a sa touche d’originalité. De plus, un tour dans une de leurs boutiques ne vous laissera pas de marbre, tant elles sont bien décorées. On se sent un peu dans un petit coin de Paradis une fois que l’on frôle l’un de leurs sols… Ils font également de jolies petites broches qui viennent ajouter une touche de personnalité à votre tenue. Les couleurs sont principalement dans les tons pastels et poudrés.

dpp-8
Eté 2016
dpp-19
Hiver 2016

Le seul véritable défaut de cette marque est malheureusement ses prix excessivement élevés. Impossible d’acheter une de leurs pièces au prix plein tant ils ne sont pas donnés. Heureusement, des ventes privées qui sont organisées en fin de saison et les soldes me permettent de craquer de temps en temps sur quelques uns de leurs articles.

dpp-13
Eté 2016

Une fois mon retour à Bruxelles, je m’attristais déjà à l’idée de devoir faire sans elle. Quelle ne fut pas ma surprise, lorsque j’ai découvert que la marque s’est implantée à Gand, Bruxelles et Uccle. De plus, à Knokke et Stockel, j’ai pu voir des boutiques qui vendaient quelques pièces de leur collection automne-hiver 2016.

dpp-15

Sunny Sunday

img_0293

Hello à tous,

Ce petit article pour vous raconter mon expérience à Bruxelles Champêtre. Pour sa 14ème année consécutive, la ville de Bruxelles organisait lors du dimanche sans voiture, le fameux festival de food bio, au Parc royal. Grande fan de nourriture que je suis, je ne me suis pas faite prier.

img_0299

img_0297
Ape Piola

img_0296

Après un tour du coin pour voir ce que chaque stand présentait de bon, mon choix s’est d’abord porté sur un traiteur africain « Le Tilapia« . Ils vendaient des bananes plantains, l’occasion de tester une saveur qui m’était encore inconnue. J’ai beaucoup apprécié le goût. A la base, je ne suis pas accro aux bananes mais sous cette forme-là, ça m’a plu ! J’ai également pris une de leurs samossas végétariennes. Ils vendaient des beignets salés qui m’attiraient, mais étant donné qu’ils étaient tous au poisson, je n’ai pas goûté. Point repue, j’ai ensuite testé une crêpe sans gluten et à la carotte de chez « Cuisine Potager« , et oui ça m’intriguait ! Elle était composée de ricotta, roquette et pesto, le tout servi avec deux rondelles de tomates bio.On goûtait les bons produits fermiers. Un peu plus tard, la vue des glaces d’un marchand me donnait trop envie, mais finalement j’ai réussi à résister à le tentation !

img_0295
Crêpe carotte sans gluten de chez Cuisine Potager

img_0320

Le festival était bien organisé, car dès le départ on reçoit un plan du parc. Ils ont également pensé à installer des tables et bancs pour nous permettre de manger assis et proprement.

img_0302

img_0323

Après, nous sommes allées au Cinquantenaire, car un événement autour du sport y était organisé. Dès notre arrivée, l’ambiance était à son comble, car une jeune athlète s’apprêtait à sauter à plus de 3 mètres ! Par la suite, j’ai découvert un sport qui m’était encore inconnu, du Thuy Phap. Il s’agit d’un art martial vietnamien qui vise à sentir la force de l’eau à l’intérieur de soi-même pour se sentir mieux. Ils utilisent entre autres des éventails et épées.

img_0327
Cinquantenaire

Nous nous sommes ensuite baladées dans le parc pour profiter du bon air. Une belle journée bien festive et familiale se terminait. Sur le chemin du retour, en plus des cyclistes, j’ai pu voir des cavaliers !

img_0309
Parc Royal